fbpx

Les 4 clés pour surmonter son divorce, sa séparation

Voici 4 clés dans votre situation de divorce, de séparation qui peuvent vous apporter un premier soutien. 

More...

Clé numéro 1 : apportez du sens au divorce, à la rupture

Vous allez traverser des moments éprouvants, bien entendu, mais votre vie, votre état ne vont pas se figer pour toujours à cet instant. Ce n’est pas ce que vous êtes ! Votre divorce, votre séparation : ce n'est pas vous.  Peu importe l’argent que vous avez ou que vous allez perdre, les études que vous avez faites, la maison que vous avez construite, les épreuves que vous avez traversées, … ce n’est pas ce que vous êtes ! Vous pouvez reprendre votre vie dans tous les sens, la faire tourner en rond, en carré, en losange dans votre tête, cela ne fera alimenter qu’un sentiment de désespoir nourrit au : « je n’ai pas, plus le droit au bonheur », « je n’aimerai plus ou je ne serai plus jamais aimé ». C’est faux.

Donc répétez, écrivez plusieurs fois s’il le faut :

 « je ne suis pas ce divorce, ou séparation, ou rupture, (choisissez le mot qui vous convient). Ce divorce, ou séparation, ou rupture, ce n’est pas moi.

Puis pour alléger la charge de votre cerveau interrogez-vous, et réfléchissez à cette question dans votre cahier : « et si mon divorce, (ou ma séparation, ma rupture) pouvait avoir quelque chose de bon, comme une libération, un vent de liberté, une opportunité pour redéfinir ma vie de la plus belle des manières, une leçon de vie pour moi et mes enfants, de définir une nouvelle organisation de vie avec eux, une chance de faire les activités de mon choix, rencontrer de nouveaux amis, de pouvoir les voir, les recevoir quand je le souhaite, comme je le souhaite ? ». Prenez du temps pour poster les premiers postulats de votre découverte, réfléchir à retrouver la belle personne que vous êtes ! Et si ce divorce pouvez-vous faire profiter de ce vent de liberté, des choix infinis qui s’offrent à vous, de profiter de votre indépendance, de définir le cadre dans lequel vous voulez évoluer, ….

Clé numéro 2 : mettez en place le bon état d’esprit

Pour pouvoir avancer et dépasser votre rupture, pour mieux accueillir et maîtriser vos douleurs, vous devez aussi prendre l’engagement avec vous-même, d’être parfaitement honnête envers vous-même. À chaque avancé dans le process vous devez absolument vous poser cette même question :

« suis-je vraiment honnête avec moi-même ? » « Est-ce que ce que j’écris, mes réflexions, mes définitions de cadre, … est-ce que j’agis en toute honnêteté avec moi-même ? ».

Clé  numéro 3 : les forces de caractères

Pour reprendre le contrôle, vous devez également commencer à mettre les cartes sur la table et à les ranger dans un ordre gagnant. Ce n’est pas un grand mot ! Cela vous permettra de commencer à planifier votre futur. Et évitera de reproduire le même schéma dans une autre relation. En fait dans cette situation de séparation, de rupture, de divorce, une des choses les plus difficiles à admettre est de perdre le contrôle. Et vous allez les perdre à certain moment sur des événements pragmatiques comme émotionnels. Aussi, pour vous y aider, vous allez :

Interrogez-vous ? Quelles sont mes forces de caractères ? Listez les clairement, affichez-les, vous permettra de vous y replonger à chaque moment de trouble. Ce sera votre phare dans la nuit. Vos forces de caractère sont un élément clef pour vous conduire au bout du tunnel, vous verrez !

Clé numéro 4 : la liste

Enfin, le dernier bon premier réflexe, que vous soyez au début de votre rupture, ou que le divorce, la séparation soit bien actée, que vous soyez une femme ou un homme, faites une liste de tout ce à quoi vous devez faire face. C’est le meilleur moyen de laisser de la place à votre cerveau pour réfléchir à d’autre chose. Le fait de faire cette liste des « je dois faire… » vous libérera. Elle pourra peut-être aussi vous effrayer au début, mais avec l’accompagnement que je vous propose tout au long de ce manuel ou avec celui que vous aurez choisi, vous y arriverez. En faisant cette liste, non seulement vous vous libérez un espace de réflexion, mais vous établissez les bases de votre stratégie de reconstruction de vie. La solitude est pesante, extrêmement difficile, vous êtes encore dans cette période d’incertitude, il faut donc clarifier le plus possible les choses. Même si cette liste est effrayante ou vous paraît insurmontable en ce moment, faites là. Il est toujours préférable de savoir ce à quoi vous devez faire face. Pour se faire, il faut acter chaque chose et vous faire confiance. Cette étape est éprouvante mais vous la traverserez.

Faites la liste des tâches, des actions que vous devez entreprendre maintenant et dans les semaines à venir. Essayez en face de chaque élément de vous fixer une date de réalisation en étant bon avec vous-même. Lorsqu'une de ces tâche ou action sera réalisée vous la rayerez.

Par exemple Je dois … :

contacter un avocat, acheter des lits, l’annoncer à ma famille, racheter la voiture, faire un bilan financier, ….

Laissez votre commentaire


>